Les big pharma sont devenues des sociétés d’investissement

Les groupes pharmaceutiques se comportent de plus en plus comme des rentiers, estime Somo.
Les groupes pharmaceutiques se comportent de plus en plus comme des rentiers, estime Somo. - REUTERS.

A contre-courant d’un grand nombre d’entreprises qui diminuent, voire suppriment purement et simplement leurs dividendes, le géant pharmaceutique américain Johnson&Johnson a annoncé ce lundi une augmentation de la rétribution de ses actionnaires de 6,3 %, tout en revoyant ses prévisions financières à la baisse pour 2020. Même en ces temps de crise, la pharma continue à choyer ses actionnaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct