Ces groupes informels qui pensent l’après-crise

On est loin des manifestations monstres pour le climat. Mais la volonté de «
changer le système
» est toujours là.
On est loin des manifestations monstres pour le climat. Mais la volonté de « changer le système » est toujours là. - DPA.

Certains gèrent. D’autres préparent la sortie de crise. D’autres réfléchissent au « monde d’après ». Ces derniers jours, les visioconférences s’enchaînent, les échanges de mails s’intensifient. En une sorte de « festival off » en marge des structures officielles, différents groupes ont entamé une réflexion sur ce qui devrait sortir de l’urgence actuelle. Un point commun : réfléchir à long terme et surtout plaider pour qu’on ne revienne pas à la normale. « A l’anormale », corrige un des penseurs…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct