Emmanuel Hubert (manager général d’Arkea-Samsic): «60 à 70% de nos retombées sont liées au Tour»

@News
@News

L’officialisation attend toujours l’encre qui scellera son sort mais le Tour de France semble naviguer, en l’absence de toute communication officielle, vers un report plutôt qu’une annulation. « La plus belle course au monde, celle qui amène le plus de visibilité à notre sport, aurait tourné en véritable drame économique si elle avait été annulée », pose Emmanuel Hubert, le manager général de la formation française Arkea-Samsic, une nouvelle fois invitée sur le Tour par le biais d’une wild-card tenant de la formalité tant son effectif s’est renforcé cet hiver avec, notamment, Nairo Quintana. Du reste, le Colombien est le dernier vainqueur en date en cette saison 2020, sur la septième et ultime étape de Paris-Nice. Une saison où, plus encore qu’à l’accoutumée, la Grande Boucle s’érigera en indispensable vitrine d’un sport qui a besoin de son rayonnement et, paradoxalement, de son gigantisme pour respirer. « Il ne faut pas se cacher derrière un arbre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct