Le monde des start-up demeure encore trop masculin

Le monde des start-up demeure encore trop masculin

Le monde des start-ups serait-il encore exclusivement masculin ? C’est en tout cas que semble démontrer un rapport de la Commission européenne, intitulé Women in the Digital Age. Selon ce dernier, seuls 17 % des fondateurs de start-ups européennes seraient des femmes.

Un chiffre qui inquiète Martin Kern, directeur de l'Institut européen de l’Innovation et de la Technologie : « Le monde des start-ups reste encore trop majoritairement masculin. Il y a aujourd’hui toujours un réel fossé entre les hommes et les femmes dans ce milieu. C’est inquiétant dans le sens où se chiffre, très peu élevé, correspond à de nombreuses opportunités manquées. Nous passons à côté de certaines femmes entrepreneurs qui constituent pourtant une ressource économique puissante. Il est grand temps de mettre sur pied de sérieuses mesures pour endiguer ce problème. Nous devons essayer de renverser la situation à court comme à moyen terme ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct