Les mesures strictes de confinement ont un impact très faible sur la propagation du coronavirus, selon une étude belge

Les mesures strictes de confinement ont un impact très faible sur la propagation du coronavirus, selon une étude belge
EPA

Les mesures les plus strictes de confinement en vigueur en Belgique ont un impact très marginal, ressort-il d’une étude comparative menée par Vincent Laborderie de l’UCLouvain, qui bien que « non finalisée » présente des résultats « suffisamment significatifs pour être diffusés ».

L’étude met en comparaison l’évolution de nouveaux cas détectés et du nombre de nouvelles hospitalisations en Belgique et aux Pays-Bas. L’objectif est donc de comparer les performances de lutte contre la pandémie entre les deux pays qui ont adopté une approche différente : celle des Pays-Bas étant moins stricte. Chez nos voisins du nord, le respect de la distanciation sociale est la règle et les citoyens sont invités à se confiner, mais n’y sont pas contraints légalement. Les commerces qualifiés de non-essentiels sont restés accessibles et le télétravail est encouragé mais pas obligatoire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct