Des stars philanthropiques

Le guitariste des Beatles George Harrison et le musicien sitariste indien Ravi Shankar annoncent en conférence de presse en 1971 le Concert for Bangladesh destiné à la récolte de fonds pour aider les victimes de la famine et de la guerre au Bangladesh.
Le guitariste des Beatles George Harrison et le musicien sitariste indien Ravi Shankar annoncent en conférence de presse en 1971 le Concert for Bangladesh destiné à la récolte de fonds pour aider les victimes de la famine et de la guerre au Bangladesh. - Photo News

C’est en décembre 1984, avec le single Do They Know It’s Christmas qui réunit le Band Aid, la classe pop britannique, que le chanteur irlandais Bob Geldof s’est fait connaître de la planète entière. Il sera anobli et pour ainsi dire béatifié en juillet 1985 avec la réussite de la mise sur pied des deux concerts Live Aid (à Londres et à Philadelphie) qui réunit plus de deux milliards de personnes derrière leur petit écran (c’était avant internet), le tout dans le but de venir en aide aux victimes de la famine en Éthiopie et au Soudan. Les sommes réunies par un appel aux dons ont avoisiné les 100 millions d’euros. Aux États-Unis, les chanteurs se sont aussi réunis sous le nom de USA For Africa pour la chanson We Are the World .

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct