Carnet de bord d’une intensiviste: «Peu à peu, nous retrouvons des patients conscients, cela fait beaucoup de bien»

Dr Sabrina Joachim
: «
Nous avons admis ces dernières heures deux nouveaux patients, ce qui n’était plus arrivé depuis plusieurs jours.
» © Marc Trippaerts.
Dr Sabrina Joachim : « Nous avons admis ces dernières heures deux nouveaux patients, ce qui n’était plus arrivé depuis plusieurs jours. » © Marc Trippaerts. - Marc Trippaerts.

Un point de la situation par rapport à nos capacités d’accueil en soins intensifs : en définitive, nous n’avons pas dû ouvrir « l’unité 19 » – un bloc opératoire transformé en possible unité Covid – et l’une des deux salles de réanimation de la Citadelle, la « salle 39 », a pu à nouveau être entièrement dévolue aux patients non-Covid.

Dans ma « salle 30 », qui comporte jusqu’à 24 lits, nous avons désormais 16 patients Covid, que nous avons répartis dans les quatre sous-unités afin de rendre le travail de nursing plus supportable pour le personnel infirmier. Nous avons admis ces dernières heures deux nouveaux patients, ce qui n’était plus arrivé depuis plusieurs jours. Comme vous le savez, nous avons un « effet tunnel », les patients Covid intubés restent chez nous pour un séjour relativement long.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct