La Belgique encore confinée deux semaines, et après?

Un engagement a été pris
: à partir du 3 mai, on enclenchera ce fameux «
déconfinement
».
Un engagement a été pris : à partir du 3 mai, on enclenchera ce fameux « déconfinement ». - Photo News

Surtout, ne parlez pas d’un « assouplissement » des mesures. Sophie Wilmès a insisté : il est encore trop tôt pour parler de « déconfinement ». Parce que les chiffres de mortalité au sein des maisons de repos inquiètent toujours, parce que le nombre de lits occupés aux soins intensifs est toujours extrêmement élevé (1.200), parce que le relâchement observé durant le week-end pascal inquiète pas mal de scientifiques, le ton est toujours celui d’un discours de crise. Solennel, voire grave. « Même si la progression du virus ralentit, cette crise n’est pas terminée. Il faut poursuivre nos efforts ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct