Coronavirus – «La vie en pause, jour 29»: le chat

Mais comment ils font, les chats, pour nous prendre de haut alors qu’ils sont si petits
?
Mais comment ils font, les chats, pour nous prendre de haut alors qu’ils sont si petits ? - D.R.

Hier, il s’est passé un truc incroyable.

Vous vous souvenez quand le chien a craqué ? C’était au jour 14. Deux semaines plus tard, voilà. C’est le chat.

Champignon, européen noir de six ans. D’ordinaire, déjà un peu casse-pompes. Du genre à miauler d’une voix de zombie pour sortir au milieu de la nuit, du genre à faire un câlin puis te mordre, à aller dans sa litière alors que la porte du jardin est ouverte, à passer entre tes jambes dans l’escalier, à ramener des musaraignes sans tête, à vouloir boire au robinet de la baignoire puis, quand tu l’ouvres, à se sauver comme un possédé, du genre à faire ses griffes partout où il peut pas : ton canapé cher, ton ventre, ton lit. Un chat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct