Une nuit avec le chanteur Christophe

En 2017, lors de son concert au Cirque royal.
En 2017, lors de son concert au Cirque royal. - Dominique Duchesnes

Tout commence par un coup de fil de Marie-Pierre, la manager de Christophe. « Êtes-vous libre ce soir pour dîner avec lui ? ». Ah bon, il est à Bruxelles ? « Non, non, chez lui, à Paris, mais ne vous inquiétez pas, il ne mange pas avant 22 heures. »

Passer une soirée avec Christophe, ça ne se refuse pas. D’autant qu’il sera aux Nuits Botanique, le 16 mai, avec Erik Truffaz et le Mons Orchestra. Le temps de terminer l’interview prévue avec le chanteur Daan (« Tu peux lui donner mon disque ? Je sais que Jeroen, mon claviériste, a un jour reçu un coup de fil de Christophe, et demande-lui dans quel état d’esprit il était quand il a composé l’intro de l’album Les paradis perdus, où il passait tous ses tubes à la tronçonneuse »), et nous sautons dans le train. .

À 22 heures pile, nous sommes devant le superbe immeuble art déco des années 30 du boulevard Montparnasse, où vit et travaille Christophe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct