Photovoltaïque: le ministre Philippe Henry renonce au report de cinq ans du tarif prosumer

Une nouvelle prime sera octroyée au prosumer qui installerait des systèmes de domotique et de pilotage (à l’exclusion des batteries), pour mieux gérer sa consommation d’électricité. © Dalimonte.
Une nouvelle prime sera octroyée au prosumer qui installerait des systèmes de domotique et de pilotage (à l’exclusion des batteries), pour mieux gérer sa consommation d’électricité. © Dalimonte.

L’échéance approche. Pour rappel, c’est ce 1er mai que le « tarif prosumer » est censé entrer en vigueur. Pour faire bref, il s’agit de faire contribuer les détenteurs wallons de panneaux photovoltaïques (dits « prosumers ») aux frais de gestion du réseau (ce qu’ils ne font que partiellement pour l’heure), dans un souci d’équité vis-à-vis de l’ensemble des consommateurs. C’est la Cwape, le régulateur régional, qui a élaboré ce nouveau tarif qui devait officiellement être d’application à partir du 1er janvier de cette année. Mais pour respecter une promesse électorale, le MR avait obtenu de ses partenaires PS et Ecolo dans la nouvelle majorité que le gouvernement wallon cherche une solution pour exonérer les propriétaires de panneaux de cette charge pendant cinq années supplémentaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct