Coronavirus: à Paris, des boulevards cyclistes éphémères

La mairie de Paris veut aménager très rapidement les grands axes pour encourager fortement l’usage du vélo après le déconfinement.
La mairie de Paris veut aménager très rapidement les grands axes pour encourager fortement l’usage du vélo après le déconfinement. - EPA.

Ils n’ont jamais cessé de rouler, même en confinement. À Paris, les métros et les bus, désinfectés régulièrement et conduits par des chauffeurs munis de masques, fonctionnent encore pour ceux dont le travail est essentiel à la nation. Mais seuls 10 % des usagers habituels les empruntent en ce moment. Et le trafic ne représente qu’un tiers du trafic normal.

Comment faire repartir plus largement ces transports en commun le 11 mai, date fixée par Emmanuel Macron pour une sortie progressive du confinement ? C’est un défi immense pour la ville d’Europe la plus densément peuplée. Tous ceux qui s’y attellent s’arrachent déjà les cheveux. « Est-ce qu’on imagine remettre tous les jours 5 millions de Franciliens dans les métros et les RER ? », s’interroge la présidente de la région Ile-de-France. Valérie Pécresse (LR) prévient : « La barre est très haute et il faudra y aller très progressivement ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct