Tourisme: l’Ardenne n’est pas encore prise d’assaut pour les vacances d’été

A La Roche-en-Ardenne, comme dans toute la région, les professionnels du tourisme sont toujours dans la plus totale expectative.
A La Roche-en-Ardenne, comme dans toute la région, les professionnels du tourisme sont toujours dans la plus totale expectative. - Dominique Duchesnes.

Reportage

Le congé de Pâques se consume en Ardenne comme ailleurs, au même titre que le lit des rivières, il n’y a pas si longtemps effervescent et déjà proche du seuil d’intolérance. Le manque d’eau inquiète davantage le secteur agricole, puisque les kayakistes ont laissé leurs rames en rade, au milieu du marasme général lié au confinement.

La fermeture des hébergements ruraux, depuis cinq semaines, rend aux villages une sorte d’authenticité, un silence recueilli qui permet d’apprécier certains gazouillements oubliés, épargnés du tapage d’une musique urbaine. Mais c’est bien la seule vertu qu’on accorde aux hameaux les plus reculés. Tourisme et horeca ont en effet autant d’impact que la célèbre vache à lait dans l’économie locale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct