«One World» de Lady Gaga, de l'émotion même sans l'ambiance des concerts

«One World» de Lady Gaga, de l'émotion même sans l'ambiance des concerts

Après six heures d’un apéritif réservé plutôt aux stars locales (comme Angèle et Christine & the Queens) et au personnel soignant, le grand show One World : Together At Home a bien commencé à 2 heures, chez nous en Belgique, dans la nuit de samedi à dimanche. Sur France 2, la présentation et la traduction simultanée live étaient assurées par André Manoukian et Daphné Bürki.

Aux États-Unis, ce sont les trois présentateurs vedettes des trois principales chaînes nationales (NBC, ABC, CBS) qui présentaient la soirée : Jimmy Kimmel, Jimmy Fallon et Stephen Colbert. En tant qu’initiatrice du projet, Lady Gaga a ouvert elle-même cette deuxième et dernière partie, dans son salon, en reprenant au piano Smile de Charlie Chaplin. Steve Wonder, ensuite, au travers d’un bref medley, a rendu hommage à Bill Withers récemment disparu, avec Lean On Me.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct