Edgar Morin au «Soir»: «En cas de cataclysmes, les solidarités qui étaient endormies peuvent se réveiller»

Edgar Morin, le 28 février dernier, lors de l’hommage national rendu à Jean Daniel, aux Invalides à Paris.
Edgar Morin, le 28 février dernier, lors de l’hommage national rendu à Jean Daniel, aux Invalides à Paris. - Photo News

Entretien

Du haut de ses 98 ans, le grand sociologue Edgar Morin a connu plus d’une période dramatique pour le monde, à commencer par la Deuxième Guerre mondiale, dont il a vécu la tragédie et l’angoisse, les armes à la main, au sein de la Résistance. C’est une menace d’une autre nature qui l’oblige aujourd’hui à se tenir à couvert. Une catastrophe sanitaire, sociale et économique contre laquelle le père de la « pensée complexe » nous avait mis en garde dans des essais prophétiques comme Terre-Patrie (Seuil, 1993), Vers l’abîme (L’Herne, 2007) ou La Voie (Fayard, 2011).

Avez-vous été surpris par l’intensité de l’épidémie et ses conséquences ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct