Le gouvernement wallon doit surmonter l’obstacle photovoltaïque

Avec le dossier du tarif «
prosumers
» qui vise les détenteurs de panneaux photovoltaïques, le gouvernement wallon est confronté à une sérieuse difficulté interne en pleine crise du coronavirus.
Avec le dossier du tarif « prosumers » qui vise les détenteurs de panneaux photovoltaïques, le gouvernement wallon est confronté à une sérieuse difficulté interne en pleine crise du coronavirus. - Belga.

Analyse

Avec le dossier du tarif « prosumers » qui vise les détenteurs de panneaux photovoltaïques, le gouvernement wallon est confronté à une sérieuse difficulté interne en pleine crise du coronavirus. Hasard du calendrier à vrai dire : le délai obtenu auprès de la Cwape, le régulateur régional, pour l’entrée en vigueur du tarif arrive à échéance le 1er mai et en début d’année, au moment où ce report a été acté, nul ne se doutait évidemment que le pays vivrait la crise que l’on sait et son corollaire, le confinement, qui place ailleurs le curseur des priorités.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct