Photovoltaïque: la Cwape voudrait une aide pour tous les consommateurs en difficulté, pas seulement les prosumers

Photovoltaïque: la Cwape voudrait une aide pour tous les consommateurs en difficulté, pas seulement les prosumers
D.R.

On savait depuis lundi que le régulateur wallon de l’énergie ne s’opposerait pas à un ultime report de l’entrée en vigueur du tarif prosumer, tel que lui a demandé le ministre régional de l’Energie, Philippe Henry (Ecolo). La Cwape vient néanmoins de préciser sa position dans un avis officiel paru sur son site. Elle rappelle qu’elle a été sollicitée pour donner son accord à une prolongation d’un premier report de quatre mois, déjà sollicité par le gouvernement wallon, et qui devait arriver à échéance le 1er mai prochain. On le sait, l’exécutif avait promis un délai bien plus long (jusqu’en 2025 !) aux détenteurs de panneaux photovoltaïques (les « prosumers ») avant que ceux-ci ne soient contraints de contribuer aux frais de gestion du réseau électrique (ce qu’ils ne font que partiellement à cette heure) par l’application d’un nouveau tarif. Un délai de cinq ans refusé par la Cwape, seule autorisée à fixer la tarification.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct