Puis-je faire des travaux ailleurs que dans ma résidence principale? «Le Soir» répond à vos questions

Il ne faut pas exagérer
: si vous bricolez seul dans votre maison, le port du masque n’est pas obligatoire...
Il ne faut pas exagérer : si vous bricolez seul dans votre maison, le port du masque n’est pas obligatoire... - Christophe Licoppe/Photo News.

Thierry Wilmotte

Il fallait s’y attendre depuis que les magasins de bricolage ont rouvert leurs portes : l’envie de se (re)mettre à travailler dans sa maison principale, ou dans sa résidence secondaire, ou encore dans un lieu que l’on met en location, a repris vigueur. Mais au fait, on peut ? Ou on ne peut pas ?

Vos questions

Celiiine fait partie de ceux qui se posent la question, et on la comprend ! « Le 29 avril, nous signerons les actes pour notre nouvelle maison. A partir de cette date-là, pourrons-nous aller faire les travaux de notre maison pour y habiter le plus rapidement possible ? », demande-t-elle.

Quant à Marie Moonen, ses besoins semblent encore plus impérieux : « Bonjour, j’ai une petite question concernant les travaux à domicile. Je suis locataire et propriétaire d’une maison en travaux. Nous avons des travaux à réaliser par des entrepreneurs et nous-mêmes. Pouvons-nous effectuer ces travaux dans notre maison qui se trouve à 15 km de notre maison louée ? Car nous ne pouvons plus payer les deux endroits en même temps. Mon mari travaille toujours, donc nous ne pouvons pas faire la demande de report de paiement. Merci. »

Deux autres de nos lecteurs nous ont décrit des situations relativement semblables : « Je suis actuellement locataire, et très récemment propriétaire. Je dois faire des travaux dans ma maison qui est à 40 minutes de ma demeure actuelle. Puis-je m’y rendre seul pour y faire des travaux les week-ends ? Dormir sur place est impossible, je suis censé y emménager dans 2 mois et, financièrement, reporter le déménagement est impossible (payer le loyer + le crédit). », demande le premier.

Quant à celui qui se fait appeler Liège, il demande : « Bonjour, ma sœur et sa fille ont emménagé de façon temporaire chez nous, le temps que les travaux de son appartement soient terminés. Serait-il possible d’aller à deux finir les travaux dans l’appartement pour qu’elle puisse déménager le plus vite possible ? Si oui, est-ce qu’il nous faudra un quelconque papier pour justifier notre déplacement ? »

La réponse des autorités

Aucune réponse concrète par rapport à cette problématique très précise n’apparaît sur le site info-coronavirus.be. Mais plusieurs réponses à des questions liées peuvent nourrir notre réflexion.

D’abord, il faut rappeler que les déplacements restent à limiter au strict nécessaire : raisons professionnelles, visite chez un tiers qui en manifeste le besoin (personnes âgées, en situation de handicap, etc.), achat de nourriture, besoins familiaux (garde alternée, etc.), activité bénévole au sein d’une entreprise d’un secteur crucial ou d’un service essentiel, etc.

Pour ce qui est des travaux de construction, la réponse est encore plus complète : « Les activités de construction peuvent avoir lieu à l’extérieur (…), à condition que les mesures de distanciation sociale soient respectées. Cela s’applique également aux travaux effectués à l’intérieur des bâtiments non occupés. Les travaux de réparation à l’intérieur des habitations individuelles peuvent être exécutés s’ils sont urgents du point de vue de la sécurité, du bien-être ou de l’hygiène. Les travaux en construction essentiels au sein des entreprises des secteurs cruciaux et des services essentiels peuvent avoir lieu même s’il n’est pas possible de respecter les distances sociales. Celles-ci doivent toutefois être mises en œuvre dans la mesure du possible. »

Nos réponses à vos questions

Que tirer comme premières conclusions à tous ces éléments ? Diverses choses :

– Vous pouvez bien sûr exécuter des travaux à l’intérieur de votre résidence principale, là où vous vivez votre confinement donc, ainsi qu’aux abords de celle-ci (jardin, cour, etc.)

– Il vous est malheureusement interdit de vous déplacer pour vous rendre vers une résidence qui n’est pas votre lieu de confinement.

– Seule exception : l’exécution de travaux urgents (fuite de gaz, dégâts des eaux, etc.). Encore faudra-t-il en être informé, évidemment !

– Une latitude est cependant laissée aux corps de métier qui pourraient intervenir dans les travaux à exécuter dans votre deuxième lieu de résidence, votre habitation future (comme pour Celiiine et Marie), ou encore un bien que vous mettez en location. Très concrètement donc, si un peintre, un menuisier, un électricien ou un plombier (par exemple) doit exécuter des travaux dans ce type de lieux, il pourra les réaliser en tenant compte des mesures barrière à respecter pour limiter la propagation du coronavirus. Il le fera avec d’autant plus de facilités que vous ne pourrez en théorie pas être présent !

« Le Soir » continue de vous accompagner dans cette crise liée à la pandémie de Covid-19. N’hésitez pas à poser toutes vos questions via le bouton « commentaires » ci-dessous. Chaque jour, nous publierons des réponses à une série d’interrogations : confinement, virus, mesures sociales, solidarités… Continuez à nous solliciter.

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

     

    Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

    Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

    1€
    le 1er mois
    J'en profite
    Déjà abonné?Je me connecte
    Aussi en Société