Carnet de bord de l’intensiviste: «Je sens une charge émotionnelle s’accumuler au sein de mon équipe et la fatigue s’y ajoute»

D
r
 Sabrina Joachim
: «
On sent bien qu’il y a au sein de l’équipe une accumulation de vécus difficiles.
»
D r Sabrina Joachim : « On sent bien qu’il y a au sein de l’équipe une accumulation de vécus difficiles. » - Marc Trippaerts.

Les enfants ou adolescents qui viennent visiter leurs parents malades du Covid-19 n’ont pas de difficulté spécifique à comprendre cette pathologie. Pas plus que toute autre maladie. De mon côté, dans la communication avec les patients, mon but reste d’être honnête, directe, franche et la plus claire possible. On parle beaucoup du coronavirus, c’est un sujet évoqué à la maison, abordé partout. De notre côté, aux soins intensifs, de manière systématique et quelle que soit la pathologie, nous expliquons aux familles en quoi elle consiste, ce qu’elle entraîne en matière de traitement, de pronostic, de complications.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct