La Coalition climat veut être associée à la réflexion sur une relance «juste et durable»

La Coalition climat veut être associée à la réflexion sur une relance «juste et durable»
LESOIR.

Ce n’est pas le premier appel du genre et ce n’est sans doute pas le dernier, mais la lettre envoyée par la Coalition climat à la Première ministre Sophie Wilmès (MR) pèse bien plus que la feuille sur laquelle elle est écrite. Car l’alliance qui s’exprime ici réunit plus de 70 organisations de la société civile de tout le pays, associations environnementales, de coopération au développement, organisations de jeunesse, etc. On y retrouve également les trois grands syndicats du pays.

En substance, la Coalition demande aux autorités d’être associée aux discussions sur la relance économique afin que celles-ci garantissent « que la reconstruction de l’économie après le Covid-19 soit juste et durable ». En clair : l’ERMG – Economic Recovery Management Group (groupe de gestion de la relance économique) – est soupçonné d’œuvrer pour une relance classique oublieuse des enjeux majeurs pour l’avenir que sont « les urgences sociales et planétaires ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct