RD Congo: 13 gardes du parc des Virunga tués par des hommes armés

Les attaques répétées contre les gardes du parc pourraient faire partie d’une stratégie de la terreur menée par des groupes armés.
Les attaques répétées contre les gardes du parc pourraient faire partie d’une stratégie de la terreur menée par des groupes armés. - Reuters

C’est une nouvelle épreuve pour le parc national des Virunga, la plus ancienne réserve naturelle d’Afrique : 13 gardes ont été tués et deux autres ont été grièvement blessés lors d’une attaque menée vendredi par des hommes armés alors qu’ils escortaient un convoi venu de la Rwindi, un endroit naguère fréquenté par les pêcheurs et les touristes désireux d’admirer les hippopotames.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct