Et le masque est devenu tendance

Ainsi fin janvier, alors que la presse spécialisée évoquait déjà la possibilité de cas asymptomatiques, c’est-à-dire de personnes contagieuses sans savoir qu’elles sont malades, les échanges aériens avec la Chine se poursuivaient et ce n’est que sur leur insistance que les douaniers furent autorisés à se protéger les voies respiratoires. « C’est une consigne qui a été donnée dans tous les aéroports belges sous la pression des syndicats et qui n’a rien à voir avec une mesure du SPF Santé publique », justifiait alors à La Libre Belgique Francis Adyns, le porte-parole du SPF Finances. « Ces masques sont inutiles et ne servent qu’à rassurer une partie du personnel inquiet. » « L’efficacité du masque dans la vie quotidienne n’est absolument pas prouvée », embrayait au même moment l’épidémiologiste Marius Gilbert sur la RTBF.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct