Déconfinement: un retour immédiat au travail mais plus lent à la vie sociale

La Première ministre Sophie Wilmès a voulu donner des exemples concrets en résentant le phasage du déconfinement.
La Première ministre Sophie Wilmès a voulu donner des exemples concrets en résentant le phasage du déconfinement. - Pierre-Yves Thienpont.

Ce mot, enfin !, déconfinement, que personne ne connaissait au début de cette année, mais que tout le monde souhaite désormais entendre ad libitum, ce mot a enfin été prononcé officiellement ce vendredi. Pas pour dire qu’il arrivera un jour, non, mais parce que, cette fois, il est là, à une date si proche, le 4 mai, et pourtant si lointaine tant les nerfs sont à vif à l’issue de ces près de 40 jours dans le désert.

La Première ministre avait, dans nos colonnes, annoncé la couleur. Le déconfinement n’aurait rien d’une ouverture soudaine de barrage laissant les Belges déferler vers leur magasin, leur resto de quartier, leur école, la famille. Non, il serait graduel, « avec de possibles retours en arrière ». Joignant le geste à la parole, elle a officiellement posé les balises ce vendredi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct