Primaires américaines : Sanders rafle le Michigan au nez et à la barbe de Clinton

Bernie Sanders © Reuters
Bernie Sanders © Reuters

Bernie qui rit, Marco qui pleure : le second « Super Tuesday » d'affilée des primaires présidentielles a accouché d'une surprise de taille mardi soir.

Donné battu d'avance dans le scrutin déterminant du Michigan, le sénateur démocrate du Vermont a remporté avec 50% des voix une victoire décisive, qui le replace dans la course face à la grande favorite, Hillary Clinton, qui termine avec 48% des suffrages. Avec 63 voix de délégués de plus, qui portent son total à 566 en vue de l'investiture démocrate de juillet à Philadelphie, l'édile de 74 ans se rapproche de l'ancienne première dame, qui a remporté simultanément la primaire moins importante du Mississippi et possède désormais 1215 voix de délégués de son côté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct