lesoirimmo

Coronavirus: le bandana, ce curieux pis-aller de l’épidémie

20200423NCY4398.jpg

Il aura donc fallu attendre ce vendredi soir, 22 heures, pour constater qu’on a mis tout le pays en confinement pendant plus d’un mois avant de décider, après des heures de discussions en Conseil national de sécurité, que le port d’une simple écharpe ou d’un bandana figure parmi les moyens désormais suggérés… pour s’en extirper.

C’était donc si simple et on ne nous avait rien dit ! L’eût-on fait que l’on en viendrait presque à se demander si cela ne nous aurait pas permis d’éviter de vivre la plus grave crise économique de notre histoire tout en épargnant à nos autorités de continuer à remuer ciel et terre afin de dénicher de précieux masques dont on ne sait finalement toujours pas si, ni comment, ils nous seront livrés…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct