Politiques, entreprises, consommateurs: relocaliser l’économie, c’est aussi une question de volonté

Olivier Vanderijst
: «
Pourquoi ne pas imaginer que l’on puisse financer des brevets en imposant qu’une partie de la fabrication de médicaments se fasse sur notre territoire
?
»
Olivier Vanderijst : « Pourquoi ne pas imaginer que l’on puisse financer des brevets en imposant qu’une partie de la fabrication de médicaments se fasse sur notre territoire ? » - Florie Debot

Depuis 53 ans et en toute discrétion, la société Deltrian à Fleurus produit des filtres à air et développe des solutions de filtration. Elle est aujourd’hui sur le devant de la scène. Il y a quelques jours, elle était choisie par le gouvernement wallon pour abriter une usine de production de masques via une coentreprise avec la société régionale d’investissement de Wallonie (SRIW) : 60 millions de pièces par an. Ce lundi, le gouvernement fédéral, lui a attribué, conjointement à l’entreprise flamande Sioen, un marché pour la fourniture de filtres de protection : 20 millions au total.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct