Le GP de F1 de Belgique à huis clos? Une opportunité qui se négocie

@News
@News

C’est amusant : il a suffi que l’annulation pure et simple du GP de France soit enfin prononcée lundi – chose qui aurait déjà pu (dû) être faite il y a trois semaines, dans la foulée du dernier discours d’Emmanuel Macron –, pour que les choses s’emballent soudain et que l’on parle même d’un début de saison de F1 désormais programmé le 5 juillet prochain en Autriche !

Dans les faits, rien n’est sûr. Mais on y travaille d’arrache-pied, comme l’a confirmé le patron de la F1, Chase Carey, qui aimerait en substance « débuter une saison de 15 à 18 Grands Prix, dès juillet en Europe, où nous resterons jusqu’au début du mois de septembre, avant de reprendre la tournée prévue (NDLR : mais sujette à de nombreuses interrogations, à commencer par les GP des Etats-Unis et du Brésil, par exemple) et d’achever celle-ci en décembre du côté de Bahreïn et d’Abou Dhabi. » Tout en précisant : « Nous devons nous attendre à ce que les premières courses se déroulent sans nos fans. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct