lesoirimmo

«On teste beaucoup de masques de mauvaise qualité»

Le test en laboratoire consiste à comparer la qualité de l’air entre l’extérieur et l’intérieur du masque. Le FFP2 doit filtrer au moins 95
% des particules.
Le test en laboratoire consiste à comparer la qualité de l’air entre l’extérieur et l’intérieur du masque. Le FFP2 doit filtrer au moins 95 % des particules. - Pierre-Yves Thienpont.

Reportage

Kiki, 26 ans, se plie en deux. Elle va presque toucher ses pieds à une dizaine de reprises. « C’est un exercice physique de tester des masques ! » Nous sommes dans les murs de la société Mensura, au cœur d’Anvers, dans l’un des deux laboratoires reconnus par le SPF Economie pour tester les masques de type FFP2 en Belgique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct