En France, des espoirs douchés avant même le déconfinement

En France, des espoirs douchés avant même le déconfinement
AFP.

Un ton grave. D’une fermeté extrême. Édouard Philippe a présenté ce mardi à l’Assemblée nationale les grands axes du plan de déconfinement à la française. Chacun savait qu’il ne sonnerait pas l’heure de la descente joyeuse du balcon, du retour à la vie d’avant. Mais à ce point… La bride ne sera que très peu relâchée à partir du 11 mai. Et encore : le Premier ministre avertit que même cette date n’est pas acquise. Si quatre jours auparavant, la situation sanitaire ne le permettait pas, tout pourrait être remis en cause. Et le vent n’est pas favorable, a-t-il même prévenu, douchant les espoirs en faisant état de nouvelles modélisations décevantes. « Peut-être parce que les comportements se relâchent », a-t-il piqué.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct