Quatre masques FFP2 sur dix sont recalés lors des tests

A la sortie du test, les masques FFP2 approuvés sans réserve représentent 15
% de la soixantaine d’échantillons chez Mensura, 13
% chez Idewe (les deux labos belges agréés).
A la sortie du test, les masques FFP2 approuvés sans réserve représentent 15 % de la soixantaine d’échantillons chez Mensura, 13 % chez Idewe (les deux labos belges agréés). - Pierre-Yves Thienpont.

Barrière efficace contre le passage des virus ou efficacité digne d’un quelconque filtre à café ? Avant de décider si un lot de masques peut, avec un niveau de sécurité raisonnable, être utilisé par le personnel soignant, mieux vaut le soumettre à quelques tests. Mais procéder à une vérification conforme aux normes européennes en vigueur coûte cher. Voire très cher. Et encore faut-il pouvoir trouver une petite place dans la file d’attente des laboratoires agréés. On mentionne des laboratoires en Espagne ou en Allemagne, et des tarifs frôlant les 5.000 euros le test.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct