Guerres culturelles au pays d’Almodovar

Une manifestante contre le «
contrôle parental
» voulu par Vox à Murcie, bastion du parti d’extrême droite.
Une manifestante contre le « contrôle parental » voulu par Vox à Murcie, bastion du parti d’extrême droite. - Reuters

Je chie sur la Vierge Marie. » C’est ce message posté (à peu près en ces termes) sur les réseaux sociaux en 2017 qui a valu à Willy Toledo le procès le plus médiatisé des dernières années en Espagne, pour offense aux sentiments religieux. L’acteur a tourné avec les plus grands réalisateurs espagnols, dont Almodovar. Cette affaire s’inscrit dans le contexte d’une guerre culturelle qui ne date pas d’hier, en Espagne. Mais ces tensions reprennent de la vigueur ces dernières années, notamment avec l’arrivée du parti d’extrême droite Vox dans le paysage politique espagnol.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct