Coronavirus: inquiets, les généralistes menacent de refuser de tester à partir du 4 mai

Contrairement à ce qui a été annoncé, la plupart des médecins ne seront pas en mesure de tester directement dans leur cabinet. © Belga.
Contrairement à ce qui a été annoncé, la plupart des médecins ne seront pas en mesure de tester directement dans leur cabinet. © Belga.

Les médecins généralistes sont prêts au combat contre le coronavirus mais ils sont surtout très inquiets. Jusqu’ici, à cause des critères très stricts des autorités sanitaires, leur rôle se limitait, en cas de symptômes suspects, à vous demander de rester sagement chez vous et d’attendre que ça passe. Votre médecin vous envoyait passer un test à l’hôpital uniquement en cas d’aggravation importante de ces symptômes. À partir de ce lundi 4 mai et la mise en place progressive du déconfinement, tout change. Les critères permettant un test seront élargis à « toute personne présentant des symptômes grippaux ». Les généralistes pourront donc même théoriquement vous convoquer directement dans leur cabinet pour un test.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct