Carnet de bord de l’intensiviste: «Nous vivons nos premières ruptures de stocks de médicaments»

D
r
 Sabrina Joachim
: «
Nous sentons une fatigue physique et morale.
»
D r Sabrina Joachim : « Nous sentons une fatigue physique et morale. » - Marc Trippaerts.

Est-ce que nous sommes prêts pour la première phase de déconfinement de ce 4 mai ? Oui et non. Oui, car tout ce qu’on a développé en mars en termes de capacité d’accueil reste inchangé. C’est notre position stratégique (NDLR : une capacité totale de 56 lits), et dans la salle de « réa » où je travaille – une salle « full Covid » –, il n’y avait plus ce matin que 16 patients.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct