C’est du belge: «L’évidence, le lisse m’ennuient»

«
Il y a cette nécessité pour moi de danser avec l’infime frontière nous menant à un autre ailleurs, un au-delà...
»
« Il y a cette nécessité pour moi de danser avec l’infime frontière nous menant à un autre ailleurs, un au-delà... » - D.R.

entretien

L’écrivaine belge a l’art des titres. Là où l’eau touche l’âme, Comme un air de tendresse au bout des doigts, Du jour au ciel… Elle avait même déjà titré un recueil de poèmes Au seuil des mondes et un autre ouvrage, Ces lieux qui nous habitent. On n’est donc pas vraiment surpris de se retrouver Au bord du monde et dans un de ces lieux qui nous révèlent, la maison « Mon rêve », un lieu de vacances tenu par des fermiers et où trois jeunes couples viennent s’échouer à la suite l’un de l’autre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct