Fil info
Ascanio Celestini et David Murgia
Ascanio Celestini et David Murgia - D.R.

Le MAD donne carte blanche à Ascanio Celestini

Il y a quelques jours c’était le siècle dernier.

Pas les années 1900 avec ses révolutions, luttes ouvrières, littératures expérimentales, cinéma néoréaliste, sentiments de culpabilité post-coloniale, minijupes et rock’n’roll.

Il y a quelques jours, nous avions l’impression que la catastrophe était prérogative de l’Ailleurs. Dans cet endroit lointain, il y avait les guerres. De temps en temps nous y envoyions nos soldats mais nous, nous restions à distance. Même quand ils mourraient. Même quand ils étaient nos frères. De leur fin, nous pouvions vivre des funérailles d’État, tragiques et hygiéniques, pas le danger de se déplacer sous les bombes.

Dans cet Ailleurs, il y avait les vrais pauvres. Ceux sans rien. Sans nom.

Les êtres-numéros qui essayaient de rentrer chez nous.

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Vous désirez lire la suite ?
    1€ le 1er mois
    (sans engagement)
    J'en profite