Confinement: quand pourra-t-on passer les frontières? «Le Soir» répond à vos questions

Pour l’instant, la situation aux frontières est relativement simple
: elles sont fermées pour tous les voyages non-essentiels.
Pour l’instant, la situation aux frontières est relativement simple : elles sont fermées pour tous les voyages non-essentiels. - Photo News.

Depuis l’annonce des différentes phases du déconfinement en Belgique, après le dernier Conseil national de sécurité (CNS) du 24 avril, beaucoup de questions restent en suspens. C’est le cas de l’ouverture des frontières pour des voyages non-essentiels. Explications.

Vos questions

Vous êtes nombreux à vous interroger sur la réouverture des frontières. Certains par amour : c’est le cas de Asma, Enzo Sergi ou PascoL, dont l’âme sœur se situe de l’autre côté de la frontière franco-belge, ou même aux États-Unis pour ce dernier. D’autres veulent revoir une partie de leur famille, située entre Belgique, France et Luxembourg : Charline, Anne, Malinebu, Ben, Colette ou Marie-Rose sont dans ce cas. Enfin, certains réfléchissent tout simplement aux vacances, à l’image de Suzanne Dujardin, qui voudrait savoir quand elle et son compagnon pourront utiliser leur nouveau mobile-home en Europe.

La réponse des autorités

Pour l’instant, la situation aux frontières est relativement simple : elles sont fermées pour tous les voyages non-essentiels. « Dans le cadre de la crise liée au coronavirus, le gouvernement belge a décidé d’INTERDIRE tous les voyages non essentiels vers l’étranger, jusqu’au 8 juin compris » : c’est écrit en rouge et en lettres capitales sur le site du Service public fédéral Affaires étrangères. « Le Conseil national de sécurité évaluera cette interdiction en temps utile. (…) Le risque de blocage pour les citoyens belges est devenu tellement élevé que tous les voyages à l’étranger sont déconseillés », précise le site du SPF.

Les frontières ne sont pas complètement bloquées, on le rappelle. Les voyages à l’étranger sont interdits pour les voyages non-essentiels, mais il existe toute une batterie d’exceptions, listées sur le site officiel info-coronavirus.be  :

– Les déplacements à l’étranger dans le cadre d’activités professionnelles ;

– pour poursuivre des soins médicaux ;

– pour fournir une assistance ou des soins à une personne âgée, mineure, handicapée ou vulnérable ;

– pour le soin des animaux ;

– dans le cadre de la coparentalité ;

– auprès d’un partenaire qui ne vit pas sous le même toit ;

– dans le cadre de funérailles ;

– de mariages civils ou religieux…

Dans ces exceptions figure bien le droit de rendre visite à son/sa partenaire si il/elle est situé(e) dans un pays de l’espace Schengen.

Mais attention, comme nous l’avions déjà signalé dans une précédente réponse, il faut se plier aux règles en vigueur dans votre pays de résidence.

Dans l’espace Schengen (26 pays), le franchissement des frontières n’est permis que pour ces déplacements essentiels (dont les détails divergent d’un pays à l’autre). En dehors de cet espace Schengen, les voyages sont simplement interdits jusqu’à nouvel ordre. On voit d’ailleurs toutes les difficultés posées par le rapatriement des Belges à l’étranger.

En France, une ou deux attestations sont nécessaires : une attestation de votre employeur, si votre déplacement est d’ordre professionnel, et l’attestation plus classique pour justifier votre déplacement sur le territoire français (liens sur ce site). À compter du 11 mai, l’attestation ne sera plus nécessaire, sauf pour les déplacements de plus de 100km sur le territoire français.

Pour plus de détails, le SPF Affaires étrangères procure des conseils pour chaque pays et régulièrement mis à jour : ici la France, là les Pays-Bas ou encore ici le Luxembourg

Nos réponses à vos questions

Les voyages pour visiter son ou sa partenaire à l’étranger. Les Belges dont le/la partenaire ne vit pas sous le même toit sont d’ores et déjà autorisés à leur rendre visite, même si il/elle habite de l’autre côté de la frontière. Il s’agit d’une exception à la règle des voyages non-essentiels qui, eux, demeurent interdits jusqu’à nouvel ordre au moins jusqu’au 8 juin. En dehors de l’espace Schengen (comme notre lecteur dont la compagne est aux États-Unis), les voyages sont tous interdits.

Les voyages pour rendre visite à des membres de la famille situés à l’étranger. Si ce membre de votre famille n’a pas formellement besoin de votre aide ou assistance, la règle qui est aujourd’hui en vigueur est l’interdiction du déplacement à l’étranger.

Lors de la phase 2 du déconfinement en Belgique, prévue (sauf report) le 18 mai, le gouvernement a annoncé son intention d’étudier « la possibilité d’autoriser les réunions privées à domicile » et « celle d’autoriser la présence d’un plus grand nombre de personnes aux mariages et aux enterrements », mais ne dit rien de ces éventuelles réunions familiales à l’étranger.

Les voyages d’agrément à l’étranger. C’est seulement lors de la phase 3 du déconfinement, au plus tôt le 8 juin, que « les différentes activités estivales comme les voyages à l’étranger » seront envisagées. Ce point sera au menu d’un prochain Conseil national de sécurité. Il aura lieu fin mai, si et seulement si la 2ème phase du déconfinement a bien commencé le 18 mai. En attendant, les règles expliquées ci-dessus restent d’actualité jusqu’à nouvel ordre.

« Le Soir » continue de vous accompagner dans cette crise liée à la pandémie de Covid-19. N’hésitez pas à poser toutes vos questions via le bouton « commentaires » ci-dessous. Chaque jour, nous publierons des réponses à une série d’interrogations : confinement, virus, mesures sociales, solidarités… Continuez à nous solliciter.

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

     

    Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

    Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

    1€
    le 1er mois
    J'en profite
    Déjà abonné?Je me connecte
    Aussi en Société