«Parlement», saison 1. L’UE, il vaut mieux en rire ?

«Parlement», saison 1. L’UE, il vaut mieux en rire ?
PhotoNews

Vous aimez les séries politiques ? Celle-ci est faite pour vous. C’est ce 1er mai (en VOD et en « linéaire » le 8 mai) que débarque sur BeTV la série belgo-franco-allemande « Parlement » imaginée par le scénariste Noé Debré.

Le pitch, de base, peut laisser sceptique. On y suit les balbutiements de Samy (Xavier Lacaille), fraîchement cueilli comme assistant parlementaire par un eurodéputé français, Michel Specklin (campé par Philippe Duquesne) qui n’est pas exactement un rouage dans la machine ( « ça fait trois ans que je suis ici, ce n’est pas maintenant que je vais demander comment ça marche », dit-il au jeune Samy). Sa mission ? Faire adopter par le Parlement un amendement sur le « finning », une pratique qui consiste à couper les ailerons des requins à des fins commerciales puis rejeter les animaux mutilés à l’eau.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct