19 personnes par bus dès le 4 mai: les agents du TEC ne sont pas d’accord

19 personnes par bus dès le 4 mai: les agents du TEC ne sont pas d’accord

Les agents des TEC wallons contestent les normes imposées en matière de voyageurs transportés, font-ils savoir jeudi soir par l’intermédiaire de la CGSP.

« Tous les travailleurs du Groupe TEC sont inquiets pour leur santé et celle des usagers, car aucune étude scientifique à l’heure actuelle ne peut garantir que le port du masque peut protéger de manière efficace », relaye le syndicat soulignant que « la promiscuité dans les bus, imposée par le gouvernement wallon est inacceptable ».

>> Déconfinement : ce qui est autorisé à partir du 4 mai

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct