Nethys veut vendre Integrale, sa filiale d’assurances

Nethys veut vendre Integrale, sa filiale d’assurances

C’est l’histoire d’une vénérable compagnie d’assurances liégeoise qui a quitté les salons feutrés des actuaires pour être éclaboussée par le scandale des indemnités de rétention et faire les frais du démantèlement de la galaxie Publifin. En septembre 2016, alors qu’Integrale venait d’être rachetée par Nethys, alors pilotée par Stéphane Moreau, au nez et à la barbe de son voisin de quartier Ethias, personne n’imaginait que moins de quatre ans plus tard, elle serait remise en vente.

C’est pourtant ce que son actionnaire à 70 % Nethys vient de décider, en sélectionnant la banque d’affaires BNP Paribas pour mettre Integrale à l’étalage, dans le marché actuellement bien terne de l’assurance vie. Outre Nethys, figurent également dans l’actionnariat de l’entreprise le fonds de pensions Ogeo et la société mutuelliste française Apicil.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct