Comment les salles de concerts se préparent au retour du public

Au Cirque royal, on ne se fait pas d’illusions
: «
Pour moi, ce sera septembre
», pense Denis Gerardy, le directeur.
Au Cirque royal, on ne se fait pas d’illusions : « Pour moi, ce sera septembre », pense Denis Gerardy, le directeur. - Mathieu Golinvaux.

Si les festivals d’été ont vite été informés de leur sort par le Conseil national de sécurité, il n’en est pas allé de même pour les gestionnaires de salles de concerts qui, comme le public, attendent toujours une date précise pour la reprise de leurs activités. Ils se préparent néanmoins activement à la réouverture, chacun à sa façon, chacun dans son coin. Contrairement au théâtre et à la Fédération des employeurs des arts de la scène (FEAS), les salles de concerts ne parlent pas d’une seule voix. « Ça manque de solidarité, il est vrai, dans un milieu très concurrentiel avec moins d’acteurs », reconnaît Denis Delforge, le CEO de Brussels Expo, qui gère notamment La Madeleine et le Palais 12.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct