Un ballon d’oxygène pour le sport francophone

Valérie Glatigny a voulu lancé «
un signal fort pour un secteur en difficulté
». @Belga
Valérie Glatigny a voulu lancé « un signal fort pour un secteur en difficulté ». @Belga

C’est une petite poire pour la soif en ces temps de disette, mais elle va faire du bien malgré tout. Jeudi, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) a débloqué 4 millions d’euros de son fonds d’urgence de 50 millions pour soutenir les fédérations sportives et les clubs affectés par la crise du Covid-19. « Un signal fort pour ce secteur en difficulté », a indiqué Valérie Glatigny (MR), la ministre du Sport francophone.

Rappelons qu’une récente enquête diligentée par l’Association interfédérale du sport francophone (AISF) et l’Association des établissements sportifs (AES) avait estimé à 64,2 millions les pertes combinées pour le sport, dont 48 rien que pour les clubs. Si la somme débloquée va en aider certains, elle ne va forcément pas tout résoudre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct