Entre retour au travail et à l’école: c’est (encore) la débrouille pour les parents

La famille Warin
La famille Warin - Roger Milutin

Théoriquement, c’est à partir de ce 1er mai que le congé parental exceptionnel est accessible aux parents qui en feraient la demande. Le texte, déposé par la ministre de l’emploi, Nathalie Muylle, est passé en gouvernement cette semaine et arrive sur la table du kern élargi ce samedi. Le Conseil d’Etat doit également donner son avis. A priori, tous les partis sont acquis à la cause, soutient la porte-parole du cabinet Muylle. « Nous espérons que d’ici la semaine prochaine, le texte sera adopté. L’effet pourra donc être rétroactif. Nous conseillons déjà aux parents intéressés d’en discuter avec leur employeur. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct