Binationaux bloqués au Maroc par le coronavirus: des situations parfois chaotiques ou absurdes sont dénoncées

Des binationaux néerlandais ont atterri à l’aéroport de Schipol, aux Pays-Bas, en provenance de Casablanca, dans la nuit du 26 au 27 avril.
Des binationaux néerlandais ont atterri à l’aéroport de Schipol, aux Pays-Bas, en provenance de Casablanca, dans la nuit du 26 au 27 avril. - EPA.

Comme prévu depuis quelques jours, le premier rapatriement de binationaux coincés au Maroc a été organisé ce vendredi 1er mai, et un premier vol est arrivé hier en soirée à Bruxelles en provenance de Casablanca. Un second vol doit arriver ce soir, selon un plan de vol semblable. D’autres vols sont prévus ces prochains jours. Les avions ramènent environ 200 personnes à chaque rotation. Ces nouvelles rassurantes se trouvent pourtant ternies par les informations transmises par de nombreux Belgo-Marocains encore au Maroc. Ceux-ci décrivent des situations chaotiques qui mettent à vif les nerfs des centaines de personnes concernées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct