Belgique-Luxembourg, la difficile réalité frontalière en période de confinement

A Martelange, les stations se situent évidemment au Luxembourg. La route est, elle, belge. Et vu l’arrêté ministériel du 23 mars, les Belges ne peuvent passer le caniveau qui fait frontière...
A Martelange, les stations se situent évidemment au Luxembourg. La route est, elle, belge. Et vu l’arrêté ministériel du 23 mars, les Belges ne peuvent passer le caniveau qui fait frontière... - S.P.

Fâché, et même un peu plus, Frank Engel, le président du parti social-chrétien luxembourgeois ! Il a adressé ce jeudi un courrier à la Première ministre belge Sophie Wilmès. En cause, un contrôle rigoureux de la frontière belge avec le Luxembourg, avec quelques dérapages, estime-t-il. « Si une certaine normalité a pu être préservée par les mouvements de dizaines de milliers de travailleurs frontaliers belges, il ne reste pas moins que les derniers développements m’interpellent comme responsable politique, tout comme mes compatriotes et les vôtres. »

Il est vrai qu’en de nombreux endroits du pays, la frontière avec nos voisins n’existe plus du tout, et c’est encore plus le cas avec le Luxembourg où des milliers de travailleurs passent ou passaient la frontière chaque jour. Et que d’autres vont y faire leurs achats réguliers comme à leur épicerie du coin, si tant est qu’il en existe encore.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct