Pour sortir et rencontrer les autres, rien de tel que le jeu vidéo

Sur Animal Crossing, des banderoles réclamant la démission du président français, stands de la CGT, barbecues, slogans de black blocs. On s’y croirait. Rien ne prédispose pourtant le jeu à être utilisé de la sorte.
Sur Animal Crossing, des banderoles réclamant la démission du président français, stands de la CGT, barbecues, slogans de black blocs. On s’y croirait. Rien ne prédispose pourtant le jeu à être utilisé de la sorte.

Confinement oblige, ce premier mai n’a pas été l’occasion de se regrouper ou de défiler dans les rues. Toutefois, en cherchant un peu, il restait possible de retrouver cette ambiance de manif sans braver les règles de distanciation sociale, c’est vers le virtuel qu’il fallait se tourner et plus particulièrement vers Animal Crossing, Le jeu enfantin star de Nintendo.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct