En France, le bâton plutôt que la carotte

Si tout va bien, dès le 11 mai, les Français ne devront plus se munir d’une attestation pour se déplacer. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Si tout va bien, dès le 11 mai, les Français ne devront plus se munir d’une attestation pour se déplacer. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Humeur

Emmanuel Macron prétend pourtant redonner de l’espoir. À plusieurs reprises, il a promis (sans évidemment dire à quelle échéance) le retour des « jours heureux ». Mais à une semaine du déconfinement, c’est le bâton qui l’emporte désormais sur la carotte en France. Et à la sévérité s’ajoute l’infantilisation des citoyens.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct