Justin Amash, un troisième candidat à la présidentielle face à Biden et Trump

À tout juste 40 ans, Justin Amash y croit. © Reuters.
À tout juste 40 ans, Justin Amash y croit. © Reuters.

Une expression synonyme d’entrée en campagne présidentielle pour ce représentant du Michigan, seul à avoir rendu sa carte de républicain et voté en faveur de la destitution du président Donald Trump le 5 février dernier, avant de devenir vendredi le premier édile au Congrès portant l’étiquette du Parti libertarien.

La prétention pourrait faire sourire, en face du bulldozer Trump qui a mis sous coupe réglée l’ex-parti de Lincoln, le GOP (Grand Old Party, conservateur), et du grand jeu de massacre démocrate qui a permis à Joe Biden d’émerger seul du champ des possibles, après des primaires brutalement interrompues.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct