Thomas Didillon: «Je n’en veux pas à Kompany, mais la colère reste présente»

@Belga
@Belga

Grand séducteur devant l’Eternel, Thomas Didillon (24 ans) n’aura pas mis bien longtemps pour convaincre les dirigeants de Genk. Sous le charme, et convaincus par les prestations du gardien français prêté par Anderlecht depuis janvier, les décideurs limbourgeois semblent bien décidés à lever l’option pour acquérir définitivement le natif de Seclin. Coût total de l’opération ? Quelque 2,2 millions (550.000 euros de prêt + 1,65 million), soit de quoi permettre au Sporting bruxellois de récupérer le montant déboursé pour aller chercher l’intéressé au FC Metz durant l’été 2018.

Difficile à cerner, sûr de lui, volontiers railleur et délibérément au-dessus de la mêlée : Didillon, c’est un peu tout cela à la fois. Entretien à cœur ouvert avec l’un des meilleurs derniers remparts de la Jupiler Pro League au même titre que… Hendrik Van Crombrugge, son remplaçant au parc Astrid.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct