Les merceries prises d’assaut, à Wavre comme ailleurs

En patientant dans les files, les clients se passent des conseils sur la fabrication des masques.
En patientant dans les files, les clients se passent des conseils sur la fabrication des masques. - J.-P. D.V.

La file n’est pas très longue comme ailleurs dans le pays, à peine cinq ou six personnes, mais elle est ininterrompue depuis neuf heures du matin. « Il y avait déjà une dizaine de clients à mon arrivée à 8 h 30 ! », sourit Bernadette Pierre, la patronne de la mercerie Le Jeu de Dames, un magasin de destination qui va sur ses soixante ans d’existence dans le centre de Wavre. « Il était temps que le commerce reprenne. On a bien évidemment continué à servir les clients grâce à l’internet et la Poste, mais cela représente beaucoup de travail pour un chiffre d’affaires minime. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct