Déconfinement, jour 1: des transports en commun peu fréquentés, les merceries prises d'assaut

«
Aujourd’hui, si j’ai vu 20 personnes, c’est beaucoup…
», raconte le contrôleur.
« Aujourd’hui, si j’ai vu 20 personnes, c’est beaucoup… », raconte le contrôleur. - Hatim Kaghat.

Reportage

On croyait ce long couloir éternellement bondé. Il est désespérément vide. Ou presque. A 7h30 ce lundi « de rentrée », les comptes sont vite faits dans ce fameux boyau bas de plafond et mal éclairé qui relie le métro au grand hall de Bruxelles-Central : quatre militaires, deux agents de Securail et deux SDF. Point barre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct